AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Arya Knutsen [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




PROFIL
RPG

MessageSujet: Arya Knutsen [Accepté]   Dim 29 Juin - 17:17




Arya
•Knutsen•




Me • Myself • I



Je me nomme Arya Knutsen âgé de 18 ans.

Je suis né(e) le 15/07/1991 à Mo i Rana (Norvège).

Je suis Majordome.

♬ Surnom : -
♬ Particularité : fille travestie en homme



•Tell me a story•


• Une vie sans émotion est une vie perdue •





15 juillet 1991


Dans une ville de Norvège venait de naître 2 faux jumeaux : Arya et Wilma. L'un était un garçon, l'autre une fille. Mes parents avaient choisis des prénoms qu'ils jugeaient mixte. Je n'ai jamais été vraiment d'accord, mais qu'importe... Mon frère s'appelait Arya et moi c'était Wilma.



15 juillet 2001


Assis tous les quatre autour de la salle à manger dans la cuisine de la maison, j'observais la pièce. Plus je grandissais, plus je la trouvais petite. Ma famille n'était pas très riche, on peut même dire qu'elle était pauvre. Nous n'avions pas de salon ou de salle à manger et seulement deux chambres dans la maison. La technologie ? Je ne connaissais rien de plus que ce que je voyais à l'école dans les mains de mes petits camarades.

Ma mère avait acheté un gâteau pour fêter nos 10 ans. Le regard de mes parents sur nous montrait à quel point ils étaient heureux de nous avoir. Mais celui de mon père se dirigeait plus souvent vers mon frère que moi. Pourquoi ? Mon frère du haut de ses 10 ans réussissait tout ce qu'il entreprenait et moi, le contraire. Celui qui courrait le plus vite à l'école, c'était lui ; le moins vite, moi. Celui qui pouvait aller aider mon père sur le bateau de pêche, lui, et celle qui restait à la maison parce qu'elle avait encore attrapé froid, c'était moi.

Le seul endroit où j'étais meilleure que lui, c'était pour les cours, j'avais toujours de meilleures notes que lui. Mais il restait tout de même dans les cinq premiers de la classe. Et puis, cela, mon père s'en moquait. Pour lui, les études ne servent à rien et n'aideront pas quelqu'un à travailler sur son bateau de pêche.



31 septembre 2007


Assis dans le parc de la ville, mon frère jouait avec un brin d'herbe, visiblement stressé. Il me jetait des coups d’œil fréquent et tenta à plusieurs reprises de parler comme le traduisait sa bouche qui s'ouvrait et se fermait sans même laisser sortir un son. Nous étions proches malgré nos différences concernant le physique que notre père prenait plaisir à nous rattrapé. Il ne le savait pas mais nous étions très proche.

- Qu'est ce qu'il y a ? Tu peux tout me dire, ça fait 16 ans que je te connais.


Il me fixa, surpris, respira un grand coup et m'indiqua :

- Tu sais, si je ne rentre pas tout de suite après les cours à la maison. Ce n'est pas parce que je m'entraîne avec l'équipe. En fait... je travaille chez une riche héritière en tant que majordome. Et... j'aime ça.

C'est à mon tour d'être surprise. Je n'en crois pas mes yeux, ou plutôt mes oreilles. C'était la première fois que mon frère me cachait quelque chose. Il continue en m'expliquant pourquoi il appréciait ce travail et à quelle point la personne chez qui il travaillait l'appréciait pour son travail.

- Et papa ? Il ne l'acceptera jamais.
- C'est bien ça mon problème


A ce moment-là tout ce que je pensais savoir sur mon frère s'écroula. Je me sentais trahie, et avait envie de le frapper et pleurer en lui demandant pourquoi il m'avait caché tout cela pendant tout ce temps. Mais la seule chose que je fis, ce fut mon plus grand sourire. S'il y a bien quelque chose que je sais faire, c'est cacher mes sentiments aux autres.



8 février 2009


Mon père avait découvert quelque mois auparavant la supercherie de mon frère qui durait pourtant depuis des années. Leur relation n'avait fait que se dégrader avec le temps. Les disputes s'enchaînaient à la maison. Ma mère restait impassible, sachant qu'elle était impuissante face à son mari. Moi je détournais les yeux et prenais parfois la défense de mon frère. Mais à chaque fois, c'était des coups qui partaient. Mon père s'en était mis à haïr son propre fils pour une raison qui nous dépassait moi et mon frère.

Ce jour là, mon père était rentré d'une dure journée de pêche à cause de la glace et des températures négatives. Mon frère rentra peu de temps après lui à la maison. Moi, j'étais à l'étage, dans ma chambre quand les cris m'en firent sortir. Je me ruais alors au rez de chaussé tout en écoutant les hurlements. Mon père insultait mon frère de tout les noms, lui disant qu'il préférait jouer au soumis plutôt que venir aider son propre père... Le bruit des coups résonnèrent dans mes oreilles. Lorsque je passais la porte de la cuisine, je croisais le regard de mon frère, visiblement peiné. Il me sourit et m'indiqua d'un clignement des yeux que je ne devrais pas intervenir.

Il m'avait sûrement demandé cela à cause de ma cheville qui s'était tordue à cause d'un coup que j'avais reçu la dernière fois que j'avais pris sa défense.

Je restais donc silencieux et debout, voyant le coup s'abattre sur mon frère. Je voulais crier à mon géniteur d'arrêter et à ma mère de réagir. Mais aucun son ne sortir. Et au ralentit, je vis le poing de mon père s'abattre sur le visage de mon frère qui tomba sur la table. Sa nuque tapa fortement contre le bord de celle-ci. Il tomba ensuite sur le sol comme une vulgaire poupée. Je me ruais vers lui alors que mon père se préparait pour le frapper à nouveau. Une de mes main se posa contre le cou de mon frère et l'autre sur son torse. Rien. Je ne sentais rien. Je me tournais vers mon père en hurlant :

- Tu l'as tué ! Regarde ce que tu as fait ! Il est mort ! Tu as tué mon frère !


J'avais déjà entendu parlé du coup du lapin. Mais jamais je n'aurais pu imaginé qu'un membre de ma famille en soit la victime.



13 Mars 2009


Je ne parvenais toujours pas à me remettre de la mort de mon frère. J'errais sans but dans la ville. Les cours n'étaient plus les même maintenant qu'il n'était plus là. J'avais décidé ce jour-là de rencontrer la femme pour qui travaillait mon frère. Elle était très gentille et prévenante. Restant à mon écoute lorsque j'avais ressenti le besoin de lui parler de mon frère et de tout ce qui s'était passé. Elle m'avoua à la fin de l'après-midi qu'elle avait fait une demande en secret pour que mon frère puisse aller dans un école réputé qui formait les majordome à Londres. Je m'étais alors mise à pleurer, mon frère aurait pu réaliser son rêve...



Aujourd'hui


Hier, j'ai reçu une lettre. Ou plutôt mon frère à reçu une lettre. Je l'ai récupéré et emmené dans ma chambre. Et je l'ai lue. Mon frère est accepté. Il aurait pu aller dans cette école à Londres. Je n'ai pas su quoi faire de cette lettre. J'ai pleuré en la regardant.

Ce matin en me réveillant, je fus prise d'une idée folle. Je pensais qu'elle partirait avec les heures qui passent mais non. Il est le début d'après-midi et je suis toujours obnubilée par ça. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que je dois le faire, pour mon frère. Je prends ma valise, met mes affaires les plus importantes à l'intérieur ainsi que quelques souvenir appartenant à mon frère et/ou moi. Je prends toute mon argent et les économies de mon frère et quitte la maison. Je me dirige ensuite vers l'aéroport. Je prend l'avion jusqu'à Oslo puis jusqu'à Londres.

Une fois là-bas, je suis surprise par le climat. J'avais chaud, très peu habituée à ce genre de température. Je me sens seule et utilise une cabine téléphonique pour appeller la personne qui avait employée mon frère et lui expliquer ma folie. Elle m'indique qu'elle allait appeler le directeur pour le prévenir tout de même pour m'éviter les problèmes. Puis elle me demanda de la rappeler une heure plus tard pour qu'elle me dise ce qu'il en était. L'heure passa lentement et une heure plus tard je l'appelais et elle m'indiqua :

-Seul les garçons sont accepté en tant que majordome, tu ne peux pas y aller en tant que fille. Il faudra te travestir et prendre la place de ton frère. Il a accepté pour t'aider à faire ton deuil. Mais ce n'est pas toi qui à été accepté à la base, donc il n'hésitera pas à te virer en cas de problème. Bon courage.

Je me dirige vers des toilettes publics, enroule ma poitrine à l'aide de bande, coupe mes cheveux puis me dirige jusqu'à l'école. Une fois là-bas, un gardien m'interpelle :

- Qui êtes vous ?
- Arya Knutsen, la... euh le nouveau.


Je venais de faire une folie : prendre la place de mon frère. Mais qu'importe, la vie était faite pour être vécue. Je voulais me rapprocher à nouveau de mon frère et quoi de mieux qu'essayer de comprendre sa passion.







• As I am •


‹ Physique ›





Dans la première vitre que je croise en arrivant à l'école, je prends le temps de m'observer. Mes cheveux noirs sont désormais courts et noirs et ébouriffés. Mon visage est plutôt ovale mais la coupe le rond plus rond. J'ai des yeux bleu foncé que certains trouvent trop sombres. Ma peau est assez pâle, cela étant due à mes origines norvégiennes. Je suis plutôt grande puisque je mesure 1m72 cela qui me permet d'être plutôt mince malgré mes 68 kilos. Lorsque je n'ai pas mes bandes, ma poitrine fait du 95 B. Il est donc plutôt difficile de la cacher entièrement et les bandes donnent l'impression que j'ai des pectoraux bien musclé.

Pour les vêtement, je ne suis pas très féminine. Après tout, je n'ai toujours porté que des pantalons et des t-shirts. Alors porté un uniforme de garçon n'est pas un problème à mes yeux. Les robes pourraient très bien m'aller mais il faudrait que je les aime pour les porter. Pour les couleurs, j'ai toujours préféré porter des couleurs sombres, bien loin du traditionnel rose pour les filles.

Ainsi, j'ai l'impression d'être en quelque sorte le sosie de mon frère. Les muscles et la voix grave en moins.





‹ Caractère›




Si l'on croit mon frère, je suis une personne solitaire. Je ne suis pas le genre de personne qui va d'elle-même vers les autres. Mais ce n'est pas parce que je ne suis pas très sociable que j'en suis méchante. Je peux même me montrer gentille mais seulement avec les personnes que j'apprécie. Pour quoi je n'apprécie pas quelqu'un, il faut déjà que sa tête me plaise. C'est idiot mais c'est comme ça, j'y peux rien moi. Ensuite deuxième critère, il faut qu'il soit gentil ou sympa avec moi. Même si ta tête me plaît mais que tu m'as bousculé dans le couloir sans t'excuser, tu peux toujours rêver pour avoir ma sympathie.

En parlant de bousculer sans s'excuser, je suis quelqu'un que l'on peut dire très à cheval avec la politesse. Bonjour, s'il te plait, merci, désolé, au revoir, c'est la base. Si tu ne l'as pas... Ne t'inquiète pas, je te reprendrais à chaque fois et tu vas te corriger de toi-même quand tu en aura marre.

Je suis également rancunière et pardonne difficilement. Il est difficile de se fâcher avec moi si j'aime bien une personne. Mais lorsque la dispute commence, je te souhaite tout le courage du monde pour réussir à regagner ma confiance et mon amitié.

Sinon, je peux cacher mes émotions, c'est même quelque chose que je fais régulièrement. Mais ce n'est pas parce que je ne dis rien que j'oublie pour autant. Lorsque la goutte fait déborder le vase, il vaut mieux pour toi que tu ne sois pas à côté.

Je pense que le feu pourrait être quelque chose qui me représente le mieux. Le feu peut-être inoffensif lorsqu'il n'est qu'une petite braise mais lorsqu'il commence à prendre de la vigueur il est difficile de l'arrêter et parfois en voulant l'arrêter, on fait le contraire et on l'enrichi, le rendant incontrôlable. Mais une fois que tout à été brûlé ou que plus rien ne viens nourrir le brasier, il s'éteint de lui même.

J'ai quelques manies dont la plus visible est de toujours gribouiller quelque chose quand je n'ai rien à faire, même si en général ça ne ressemble à rien. Cette manie doit être due à mon impatience qui fait que je ne peux rester un instant sans faire quoi que ce soit ou à attendre quelque chose.

Depuis la mort de mon frère mon caractère à évolué et je me pose moins de question avant d'agir, agissant même parfois trop vite, réalisant trop tard l'ampleur des conséquences engendrées par mon manque de réflexion. Mais ce n'est pas la seule chose qui a changer, je suis également beaucoup plus sensible. Bien que je veuille cacher mes émotions cela m'est parfois impossible, les larmes sortent toutes seules et je ne peux les arrêter.

Sauras-tu découvrir la gentille, douce et émotive petite fille qui se cache en moi ? Ou préféreras-tu te contenter de me voir comme la fille solitaire, détachée et impassible croisée dans un couloir ? Ou feras-tu les mauvais choix que te donneront de moi l'image d'une personne au caractère de feu, incontrôlable et invivable ?

A toi de choisir.






• Behind the screen •


‹ Nom/Pseudo ›




Bonjour/Bonsoir ! Je me nomme Claudine j'ai 18 ans.

Je suis une fille qui a découvert Deep Dreamers grâce à un top site.

Je me suis inscrit(e) parce que je trouve le forum très mystérieux, j'aimerai bien savoir ce qu'il cache et le genre de rp que je pourrais y écrire et je trouve que le forum est vraiment beau, sobre, mais beau. Les couleurs sont apaisante et on trouve facilement ce qu'on veut. Et la cb est vraiment sympas, j'adore l'idée qu'on la cache ou non..

Je m'engage à être sur le forum 6-7/7jrs et je certifie avoir lu le règlement car je connais même le code que voici: OK by Thalia!.

Un petit mot pour la fin ? Merci d'avoir lu j'espère qu'il n'y a pas de faute, j'ai pas le temps de me relire pour le moment.






Dernière édition par Arya Knutsen le Dim 29 Juin - 22:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




PROFILMessages : 48
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part ~
RPG
Feuille de personnage
Classe: Noble
Clubs rejoints : Musique
Age: 17ans

MessageSujet: Re: Arya Knutsen [Accepté]   Dim 29 Juin - 17:39

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




PROFILMessages : 107
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 24
Localisation : Ici
RPG
Feuille de personnage
Classe: Célibataire
Clubs rejoints : Club d'Art
Age: 19 ans

MessageSujet: Re: Arya Knutsen [Accepté]   Dim 29 Juin - 19:10





Bonjour! Et bienvenue parmi nous!  Yattaa 

Voilà ce que j'appelle une fiche bouclée rapidement! :O ça fais plaisir de voir quelqu'un de si motivé. C'est très fluide, simple sobre, agréable à lire, très peu de fautes, je ne vois rien à redire! L'explication pour le travestissement est tout à fait plausible et ça va être très intéressant d'avoir quelqu'un de totalement inconnu au milieu dans les murs de l'académie! J'ai hâte de voir ça en rp!

Pense à venir recenser ton avatar ici, à faire une demande de chambre par et à t'inscrire dans un club si ton personnage en a envie. Tu peux aussi faire ta fiche de liens par

Bon courage et surtout bon rp!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




PROFILMessages : 66
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 21
Localisation : Sur le rebord d'une Fenêtre
RPG
Feuille de personnage
Classe: Noble
Clubs rejoints : Lecture
Age: 16 Ans

MessageSujet: Re: Arya Knutsen [Accepté]   Dim 29 Juin - 19:17

Bienvenue à toi !

Rapide et efficace ! Une fiche parfaite ! ( Petit bémol pour les dates pour ma part, mais je crois que Lya t'en as déjà fait part).

En espérant te croiser en RP :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Arya Knutsen [Accepté]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arya Knutsen [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arya Ombrelune
» Arya Black
» Arya's World Creations
» + Arya Hampton+
» Arya Doelger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy Deep Dreamers :: Partie Hrp :: Les Archives-
RUMEURS




Visiblement, un petit malin s'est amusé à détruire l'un des tuyaux de canalisation du bâtiment Dreamers. Ce matin, dans la moitié des chambres du troisième étage, les étudiants ont eut la bonne surprise de ne pas trouver d'eau dans leur douche. Celles de la piscine sont également HS. Il va falloir se débrouiller autrement en attendant que la plomberie soit reparée!
______________


Des rumeurs prétendent que Ludwig von Leuchtenberg aurait été nommé Capitaine du nouveau Club d'Escrime.

______________


Un beau Pur-Sang a rejoint l'Écurie de l'Académie, à qui peut-il bien appartenir?

______________


Une magnifique demoiselle à passé les portes de l'Académie! Il se pourrait même qu'elle soit Capitaine du Club de Danse.

______________


Des rumeurs prétedent que le fantôme d'un ancien élève décédé errerait dans l'ancienne Eglise du parc. Mythe réalité? Oserez vous vérifier?


En savoir plus?