AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




PROFILMessages : 14
Date d'inscription : 23/05/2014
Localisation : Loin de vous, mécréant.
RPG
Feuille de personnage
Classe: Duc
Clubs rejoints : capitaine d'escrime médieval
Age: 19 années

MessageSujet: A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]   Jeu 24 Juil - 15:42



A la recherche des fantômes !

Les nuages défilèrent, nuancé par une touche d'orange, annonçant le crépuscule et l'approche du couvre feu, le parc était depuis déjà vingt bonnes minutes déserté par la majorité de sa population, seul le vent régner en maitre sur ses allées pavés. Ludwig, se trouvait là, à la fin de cet immense parc, où les chemins amenaient à l'église, la grande église de l'académie, enfin, pour ce qui est de grande... Une belle église pour une école ! Elle lui rappelait celle non loin du manoir Leuchtenberg, le jeune noble était croyant, certes pas pratiquant, mais il se sentait proche de cette religion, son sang et le mérite de celui ci, ne venait pas de nul part, si l'Allemagne fut forgé, c'est par l'aide de quelqu'un au dessus, oui, il était un futur duc, choisi par la destiné de dieu. Il ne pouvait avoir d'autres explications. Un léger soupir de nostalgie s'échappa entre ses lèvres, cela lui faisait étrange de devoir continuellement parlé anglais, se refuser sa propre langue, sa racine, son origine, était chose difficile, et certes, il se permettait quelques phrases dans celle ci, mais il ne pouvait converser avec les autres.

Ludwig fit un pas, détaillant encore cette église, ses voutes, son porche, son architecture, le couché du soleil représentait par les couleurs affichaient sur le ciel, donné un air d'autant plus sacré à se lieu. Il ne put que si plié en baissant la tête, faisant un léger geste, symbolisant une croix, il marmonna un amen avant de redresser fièrement son visage, ses yeux pourpre changeant de cible, l'église et son caractère ne l'intéressait plus, il observa la barrière qui l'empêchait de s'y approcher, fait de fer et de pointe. Symbole d'un interdit pour les étudiants.
Le futur duc croisa les bras, il n'était pas ici pour simplement adresser une prière, non, il était là pour ce qui l'intrigué. Oui, il avait entendu parlé de cet endroit. Cela faisait moins d'un mois qu'il se trouvait ici, et plusieurs fois il entendit parlait de ce lieu si mystérieux. Un fantôme, le lieu serait hanté par un fantôme, et ça, pour Ludwig, ça valait le détour. Aussi surprenant qu'on pouvait le pensé, le jeune noble croyait réellement en l'existence des fantômes, c'était une croyance qu'il assumé depuis déjà bien des années. Il était même sûr d'en avoir vu un, étant enfant, dans l'arrière cour de ses terres. On prétendait que c'était le fantôme d'un enfant d'un des serviteurs et qu'il était tombé dans le puits, depuis, les serviteurs n'avaient plus le droit d'amener des enfants à leurs travail.

Ludwig Von Leuchtenberg passa une main dans ses cheveux, il devait en avoir la preuve, savoir si il pouvait se fié à de simple rumeurs idiotes de la part d'élèves naïfs, ou si c'était vraiment le cas, le paranormal était un univers intriguant. Il sortir sa montre à gousset de la poche de son uniforme, ce n'était pas celui de l'école, ayant enfin compris depuis peu, il pouvait porter ses habits de tout les jours en dehors des cours, et ça se résumé donc, à porter ses uniformes à lui, son manteau beige rappelant ceux de la marine prussienne, sans oublié les bordures dorées arpentant l'uniforme.
Ludwig ouvra sa montre et observa les aiguilles, 20h35. Mein gott, le couvre feu s'approchait et aucune idée ne passait dans la tête du jeune noble, sa curiosité le poussait à franchir l'interdit. Et puis, pourquoi n'aurait il pas le droit de le faire ? Il était Ludwig Von Leuchtenberg ! Futur duc du duché Leuchtenberg ! Région riche de Bavière ! Personne n'avait droit sur lui ! Une fois son courage remis en route, il se murmura sans doute à lui même :

" Jeder ist Herr in seinem Hause..."


Enfin, le jeune homme se retourna vers les allées du parc derrière lui, s'assurant qu'aucun professeur n'était dans les parages, puis fit volte face et se lança à l'assaut de la grille, ne sachant pas vraiment comment faire, il tenta de l'escalader mais ce fut peine perdu, malgré ses grognements, il redoubla d'effort, cherchant une nouvelle stratégie, cherchant un arbre non loin de l'église, pour lui servir d'accès, mais le sort devait être contre lui, à moins que... Là ! Un grand arbre s'élevait dans le parc, c'est longue branche passant au dessus de la barrière, voilà enfin la solution. Un sourire emplit de fierté naquis sur ses lèvres, il se mit alors en quête d'escalader le tronc, cherchant à être le plus discret possible, certes il n'y avait plus autant de monde que toute à l'heure, mais cela ne voulait pas dire que le parc était vide.

Une fois arrivé à bonne hauteur et fort de son entrainement dans les réservistes de l'armée de défense de la nation allemande, il se jeta sur une branche, mais il l'avait sous estimé, celle ci craqua sous son poids dans un bruit retentissant, le jeune homme tomba dans les buissons plus bas, il hurla en silence, ne voulant pas rajouter plus de bruit à son échec, le voilà se retrouvant avec son uniforme salit par la chute et sans doute des bleues qu'il découvrira le soir même. Mais avant de pensé à cela, Ludwig se releva avec difficulté, il ne pouvait pas perdre face à pareil obstacle et se remis donc à la quête de passer au dessus des grilles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




PROFILMessages : 107
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 24
Localisation : Ici
RPG
Feuille de personnage
Classe: Célibataire
Clubs rejoints : Club d'Art
Age: 19 ans

MessageSujet: Re: A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]   Sam 26 Juil - 19:31




A la recherche des fantômes


Jeudi, 20h40 ”

Les lueurs orangées coloraient le ciel et une ombre se glissait entre ces derniers rayons du jour, tournoyant joyeusement avec un air enfantin avant de disparaître de temps en temps pour réapparaître. Thalia était assise sur le banc, le regardant avec un sourire aux lèvres. Elle avait très envie de se lever et de danser avec, mais même si le couvre feu approchait, il suffisait qu'une personne la voit danser toute seule dans le parc pour passer pour une folle. Une chose qu'elle préférait éviter. Elle se contenta donc de l'observer et d'échanger quelques murmures avec son compagnon invisible dans le silence du crépuscule. Elle ne devait pas trop tarder, il se faisait tard. D'un geste souple elle se leva et se dirigea vers la sortie du parc, Rain en tête. Elle suivit ses pas, observant le mouvement des graviers sous ses pieds et les dessin de lumière s'y traçant. La brise fraîche était apaisante.

Elle s'apprêtait à sortir du Parc lorsque Rain changea de direction et parti en courant vers le côté opposé du parc, la laissant plantée là, seule au milieu des arbres fleuris, avant de disparaître à l'horizon dans un souffle froid. Elle resta là, perplexe, un long moment, fixant le vide de ses yeux verts glacés. Que lui arrivait-il...d'ordinaire lorsqu'il apparaissait, il ne le quittait jamais d'un pouce. Sauf parfois pour la distraire, mais ce n'était pas vraiment l'heure pour ce genre de farce. Baissant la voix et vérifiant que personne ne se trouvait aux alentours, elle murmura aussi fort que possible;

"Où est-ce que tu vas? Ce n'est pas le moment de jouer!"

Mais seul le vide lui répondit. Thalia soupira. Il ne lui restait plus qu'à rentrer seule...Elle resta immobile, un long moment, le regard ailleurs. Hésitant. Finalement, se fut sa curiosité qui l'emporta. Elle tourna les talons lentement dans un crissement et suivit le chemin derrière elle. Elle ne s'était pas encore baladée de ce côté du Parc. Elle marcha un moment, jusqu'à ce que la silhouette d'un haut bâtiment se découpe entre les arbres. Elle reste un moment immobile à observer l'église. Étrangement l'ambiance lui sembla soudain très différente, bien éloignée de l'apaisement qu'elle avait ressenti quelques instants auparavant. Elle se sentait même légèrement mal à l'aise face au spectacle de la flèche de l'Eglise baignant dans les lumières rougeoyantes de la fin de soirée. La tableau avait quelque chose de...dérangeant. Et à la fois de bizarrement fascinant. Prudemment, elle avança de quelques pas. Elle avait entendu quelques vagues rumeurs sur l'endroit depuis son arrivée. Le genre de rumeurs stupides et ridicules qui alimentent les fantasmes des élèves qui tentent de tromper la monotonie des études. Rien de bien intéressant en somme. Fantômes malédiction, bref. Elle ne s'en souvenait même plus, c'était dire à quel point cela l'avait marquée.

Elle n'avait rien contre le paranormal, elle n'y croyait pas vraiment sans pour autant trouver cela ridicule. Elle était bien placée pour savoir qu'il y avait des choses que l'on ne pouvait expliquer, mais ces choses lui avaient toujours semblé naturelles. C'est pourquoi elle avait un peu de mal à comprendre la passion générale des gens pour ce genre de choses. Ils ne les avaient sans doutes pas approchées d'assez près pour réaliser que certaines choses gagnaient à rester secrètes. Elle releva les yeux vers la battisse. En tout cas, elle n'était pas ouverte. Sans doute pour des raisons de sécurité. Même si le bâtiment semblait en bon état, il ne datait clairement pas d'hier. Hésitant, malgré tout une seconde à y jeter un coup d'oeil, elle finit par hausser les épaules et la contourna pour faire demi tour.

Ou du moins était-ce ce qu'elle s'apprêtait à faire, lorsque quelque chose tomba dans le buisson en face d'elle dans un bruit sourd. Elle sursauta légèrement mais se repris bien vite et fixa un moment le buisson, méfiante et un peu inquiète, de ses grands yeux de jade sans expression. Elle observa très calmement le jeune homme qui en sorti en époussetant son uniforme, leva lentement les yeux vers la branche brisée au dessus de sa tête, avant de les baisser à nouveau vers le jeune homme blond. Visiblement certains ne partageaient pas ses craintes de ne pas laisser une mauvaise impression. D'une voix calme et parfaitement détachées, sur le même ton que si elle était en train de parler de pluie ou de beau temps à une Tea party avec son interlocuteur elle lui demanda.

"Bonsoir? J'espère que je ne vous dérange pas? Puis-je savoir ce que vous faîtes par ici si tard? Sans vouloir être indiscrète."

D'un geste souple et gracieux du poignet, toujours avec sa lenteur et sa prestance habituelle, elle lissa le plie de sa manche avec application avant de laisser sa main retomber sur son sac de cours en bandoulière. Elle lui sourit d'un sourire froid et poli, dénué de sentiment et tourna calmement la tête vers les grilles qui gardaient le bâtiment, puis vers l'arbre sur lequel il avait vraisemblablement essayé de grimper. Elle y aperçut Rain, qui lui adresse un signe de la main avant de disparaître, puis observa à nouveau le jeune homme avec plus d'attention. Son visage lui semblait familier, n'était-ce pas un élève de sa classe? Elle dut fouiller un moment avant de remettre le doigts sur son nom. Ludwig, Ludwig von Leuchtenberg...quelque chose du genre. Plutôt le genre de garçon fier, droit et conscient de sa position. Pas vraiment quelqu'un qu'elle s'attendait à trouver dans un buisson. Elle pencha légèrement la tête avant de poursuivre

"Aurai-je manquer une information? Êtes-vous ici pour une affaire concernant les études"

Peut-être était-ce cela que Rain voulait lui signaler? Mais pourquoi les professeurs les auraient-ils envoyés à une heure pareille dans une vieille Eglise délabrée. Tout cela paraissait très incongru...

© charney



Dernière édition par Thalia Lawrence le Dim 27 Juil - 13:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




PROFILMessages : 50
Date d'inscription : 26/06/2014
Localisation : Corée
RPG
Feuille de personnage
Classe: Duc
Clubs rejoints : Tir à l'Arc/Equitation
Age: 19 Ans

MessageSujet: Re: A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]   Dim 27 Juil - 9:51



« A la Recherche des Fantômes »







Thursday in the Night.

Les jours défilèrent paisiblement au sein de l'académie. Noburo s'était déjà bien fait remarqué avec sa tenue des plaines Nordiques. La plupart des élèves qui le croisait avait envie de toucher sa fourrure, et de décocher quelques flèches sur des bottes de foin à l'écurie, mais le jeune homme avait fait la promesse au Directeur de ne pas ruiner la réputation de l'académie.

Le Directeur savait très bien qu'accepter un sauvage tel que lui, ne signifiait rien de bon dans son école, mais Hans voulait réaliser son rêve ; fonder une académie d'élite, avec des adolescents venant de tous pays confondu. Il voulait que tout le monde voit, que chaque pays, chaque religion ou chaque tradition pouvait harmoniser ensemble.

Nous étions Jeudi, et les cours s'étaient déjà terminé depuis quelques heures. Noburo partait nourrir Haneul à l'écurie, et en profita pour chevaucher un moment, sans que personne ne s'en aperçoive, le soleil descendait peu à peu, à cette heure, tout le monde devait déjà être dans les chambres ; car le couvre feu allait sonner.

Le pur-sang galopait dans l'enclos en faisant des rondes, il hennissait tellement il était heureux de pouvoir à nouveau sentir son maître sur lui (en effet.. les esprits déplacés, mordez vous les doigts!).

Le jeune homme à la chevelure rousse n'avait plus beaucoup de temps à lui consacrer, et cela le peinait énormément. Était-ce une bonne idée d'emmener son ami dans cette académie où toute sortie est interdite? Il se posera toujours la question.

- Ai-je fais le bon choix pour toi?  soupira t-il en tapotant l'encolure de son étalon.

Le cheval lui répondit d'un hennissement amical en inclinant la tête vers l'avant. Il voulait sortir, et galoper comme autrefois dans les plaines.

- Je ne peux pas, et tu le sais très bien !

Haneul commençait à ruer et à taper des sabots. Noburo afficha un petit sourire aux coins des lèvres. Il descendit de son destrier et se dirigea vers la barrière qui fermait l'enclos.

- Bon.. il n'y a personne, mais essaye de ne pas te faire remarquer tu veux?

Le pur-sang s'approcha en faisant de petit pas, et se mit à terre pour laisser monter son cavalier. Noburo agrippa à la crinière de son étalon, et prit avec lui son carquois et son arc. Ils se dirigèrent peut être pas silencieusement mais lentement vers le Parc.

C'est à ce moment là que son fidèle ami se mit à galoper sans prévenir son maitre de son intention. Il se dirigea tout droit vers un bâtiment que le jeune homme n'avait encore jamais vu à l'académie.

Un bâtiment imposant le respect de part son ancienneté et de sa grâce. L'architecture était semblable à une église grecque (Bonne question en fait..). Noburo voulait descendre de son étalon, mais celui-ci apeuré se mit à hénir et à taper des sabots. Il se cambra et le jeune homme tomba à terre, son cheval ne bougeait plus, fixant l'église d'un regard noir et apeuré.

- Haneul? Qu'est ce qui t'arrives ?

Il se redressa difficilement, et épousseta son uniforme scolaire, il n'était pas retourné dans sa chambre pour se changer. Il ne supportait cette écharpe qu'il devait porter constamment autour du cou pour montrer à quelle classe il appartenait.
Noburo l'ôta de son cou et banda les yeux de son pur-sang.

- Ca ira, t'inquiètes pas on s'en va.. rassura t-il en tapotant l'encolure de son cheval.

- Finalement.. je crois pas..

Il était tombé en tête à tête avec deux élèves de l'académie. L'un d'eux était de l'autre coté de la barrière qui menait à l'église, et l'autre était posté juste devant lui. Les yeux vides et sans expression.

- Excusez-moi du dérangement..

Noburo essaye de sourire, mais la gêne était là. Si les élèves rapportait qu'un cheval se promenait au sein de l'académie, celui-ci serait vendu à un autre propriétaire et exclu de l'académie.

- On peut en parler vous savez..

Ses interlocuteurs le regardèrent d'un air déconcertant. La soirée s'annonçait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




PROFILMessages : 21
Date d'inscription : 05/03/2014
RPG
Feuille de personnage
Classe: Majordome 「執事」
Clubs rejoints : Tennis
Age: 17 Printemps

MessageSujet: Re: A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]   Mar 5 Aoû - 19:32

Cette soirée s’annonçait parfaite.
Pour commencer, il avait fallu à Arthy supporter l’habituel appel de son grand frère, même si à la base, Arthur appelait juste sa famille. Ça finissait justement naturellement en tête en tête énervant avec son aîné. Enfin, rien de particulièrement méchant.
Mais rien ne fut plus beau que lorsqu’on fit convoquer Arthur dans le bureau du Directeur. Rien d’inhabituel. Ça arrivait à tout le monde d’avoir l’honneur de se tenir devant le Directeur de l’Académie, vu l’attention qu’il y porte, il aime bien être présent. Inutilement présent. Il ne le déteste pas, mais il ne l’apprécie pas plus que nécessaire non plus. Mais là, il lui en voulait.
Pourquoi cela devait-il tomber sur lui ?

- A cette période de l’année, les rumeurs circulent déjà très vite.

Oui, il le sait. Et ce n’est pas parce que cela fait longtemps qu’il est ici, juste parce que tous les jours que le monde fait, Arthur doit écouter tous ces nouveaux s’exciter pour ces rumeurs. Au tout début, il se souvient qu’il se battait pour essayer de les calmer : en vain. Mais une grande Académie ne peut être suffisamment attractive qu’avec quelques bonnes rumeurs, n’est-ce pas ? Vu que l’administration ne se prononce jamais sur lesdites rumeurs.

- Certaines d’entre elles sont assez inoffensives, mais d’autres un peu moins …

Pourquoi est-ce que l’administration ne se prononce pas ? Oh non, elle ne s’en fiche pas ! Jamais, on parle des très chers élèves de Deep Dreamers. Il y a tout de même des nobles ici. Alors comment cela se passe ? On prends un bouc-émissaire.

- Mais l'Église … A beaucoup trop d’attention autour d’elle.

Et voilà. Cette année, c’était pour lui. Et pour le meilleur des endroits, attention.
On lui expliqua vaguement la situation ainsi que sa mission. Rien de très difficile : divertir les élèves et faire en sorte qu’ils retournent tous dans leur chambre avant qu’il ne commence à être vraiment trop tard. Le seul point positif : il avait carte blanche et la clé.
De retour dans sa chambre, il s’était changé pour une tenue beaucoup plus décontracté et sombre ainsi qu’un long manteau noir équipé d’une capuche qu’il posa d’abord sur son bras. Il espérait vraiment ne servir à rien cette nuit. Que la tâche sera donné à quelqu’un d’autre demain soir et ne plus en entendre parler après ça.
En sortant de sa chambre, Arthur ne prit pas la peine de faire attention à son entourage, ça ne ferait que plus attirer l’attention mais en plus : il n’en avait aucune envie.
Le voilà donc partit pour l'Église alors que la soirée commençait à peine, la plupart des élèves traînaient ici et là, ou dans le chambre, ou en étude, bref : la soirée débutait tôt.


Le chemin jusque l'Église n’avait pas été particulièrement fatiguant, mais d’un ennui mortel. Il ne comprenait pas l’intérêt des élèves pour cette stupide rumeur. A moins d’être en groupe, le chemin est décourageant, rien d’attrape l’oeil ou d’effrayant, il n’y a pas d’animaux. Le bruit du vent ? Ou est-ce l’excitation de se dire qu’il y a quelque chose au but du chemin ?
La bâtisse n’est pas spécialement belle, il s’agit d’une Église, elles se ressemblent toutes. Après, il ne déteste pas, c’est même quelque chose qu’il apprécie assez dans le sens où c’est rare. Il faut apprécier ce qui est rare tant qu’on en a la chance. Pour la dimension religieuse de la bâtisse … L’enseignement religieux n’a jamais été son fort, comme l’Histoire, du coup, avoir un avis est plutôt mal-convenu.

Cette fois, il vérifia autour de lui d’abord et il marcha un peu, sur la droite, puis sur la gauche de l'Église. RAS. Il était probablement un peu tôt. Les rebelles attendraient-ils la nuit ? Pourquoi pas. Il n’y pensa pas plus et déverrouilla la grille. Sans aucune surprise, il y eut ce bruit dérangeant de du vieux métal qu’on bouge, la sensation dans la main était désagréable et le poids de la chose laissé à désirer. Même la grille n’avait alors pas bénéficier de rénovation ou même check-up.
Une idée germa très rapidement dans la tête d’Arthur, quelque chose qui, si de la compagnie venait à arriver, l’amusera probablement.
Rien de très ingénieux : il referma la griffe mais ne la verrouilla pas correctement. Le but était que les délinquants entrent et ressortent après tout. Apporter de la satisfaction tout en assurant leur sécurité. Le mot baby-sitter lui gifla le visage. C’était à ça qu’il allait jouer ce soir, plus que n’importe quand. Mais il s’agissait bien de la dernière fois.

Cette première chose faite, Arthur mit enfin sur son dos le manteau. Heureusement qu’il était fait d’un tissu fin, le rendant léger et pas spécialement chaud. Il y avait fait coudre des poches à l’intérieur aussi. Assez grosse pour contenir un livre de poche. Contre sa poitrine, il pouvait sentir la matière solide, son seul vrai compagnon pour la soirée : un livre qu’il relisait autant de fois qu’il le pouvait, même de suite.
Pour entrer dans l'Église, il ne passa pas par la grande porte imposante, il n’avait aucune confiance en cette chose et il était tout bonnement hors de question qu’il passe par là. Il ne prit même pas la peine de vérifier si elle était verrouiller ou quoi que ce soit de la sorte, si un accident doit arriver, ça ne sera pas à lui et cela fera peut-être décider à faire détruire le bâtiment.
Il passa par une des portes latérales, pas spécialement plus rassurantes mais au moins, elles sont moins lourdes et donc potentiellement moins dangereuse.
Il ne faisait pas encore nuit donc l’intérieur était encore éclairé. Un frisson parcouru le dos d’Arthur quand il réalisa qu’il allait voir le tout s’assombrir au fur et à mesure que la nuit s’installera. Il n’a pas spécialement peur du noir, mais le noir est quelque chose qui fait naître instinctivement la peur ou le malaise. N’étant pas nyctalope, voir dans le noir est impossible sans lumière. Dans le noir, les formes disparaissent. C’est comme si tout disparaissait.

Arthur secoua rapidement la tête pour dégager les pensées qui commençaient à lui occuper le cerveau, lui faisant oublier son but. Il était là pour se divertir et pour divertir.
Noble ou Majordome n’avait pas d’importance ce soir, il pouvait pleinement se détendre et tant qu’à faire, apprécier aussi le moment.
Le tout maintenant était de trouver un endroit où s’installer. Il lui fallut peu de temps pour se décider. Il voulait les voir arriver, donc pour cela rien de mieux que de se mettre en hauteur à une fenêtre, ce qu’il fit. Il monta dans les hauteurs de l'Église pour en atteindre le sommet et se posa à tranquillement à cet endroit. La vue était vraiment belle, on pouvait apercevoir l’Académie et bien évidemment le parc ainsi que le chemin qui menait ici. C’était un sentiment agréable de se tenir aussi haut et de pouvoir regarder le monde de haut, ce n’est pas quelque chose qu’il envie particulièrement aux Nobles, quelque part il savait qu’il ne saurait rester modeste et correct, mais ça lui permettait au moins de comprendre pourquoi est-ce que ces jeunes qui connaissent la vie à peine plus que lui sont si … arrogant.
Si c’est ainsi qu’ils se figurent le monde, c’est sans aucun doute plaisant.

Il s’installa à l’abris des regards, sortant son livre de poche, confiant qu’il entendrait quiconque venir.

Il ne compta pas le nombre de fois qu’il eut lu son livre avant d’entendre des bruits venant de l’extérieur. Il referma le précieux ouvrage et le replaça dans sa poche. Un regard rapide sur sa montre lui indiqua l’heure. Il était resté assis si longtemps ! Son dos était douloureux et il ne voulait même pas lancer le sujet de son derrière …
Enfin, il tourna son attention sur l’extérieur et du attendre quelques secondes pour que ses yeux s’adaptent à la distance. Etant assez haut, il ne pouvait distinguer clairement de qui il s’agissait, mais vu l’approche propre, il ne faisait aucun doute que c’était un Noble. Il n’avait pas fait attention aux Nobles, pas plus que d’habitude, pas assez pour les reconnaître directement. Mais étrangement, il sentait intérieurement qu’il connaissait celui-là …
Il dut se retenir de rire en le voyant chuter de l’arbre. Ce n’était pas le moment de se faire repérer. Il sentit un vent froid s’engouffrer dans la pièce, les fenêtres étant toutes grandes ouvertes, les courants d’airs n’avaient pas été rare pendant la soirée, mais cette fois-ci, il avait vraiment eut froid.

Quand il regarda à nouveau en bas, une nouvelle personne était là.

- Il en suffit toujours d’un, pas vrai ?

Il abandonna totalement l’idée de savoir de qui il s’agissait. Il se recula, s’éloigna de l’ouverture de la fenêtre, et se leva pour se rendre à la fenêtre opposée. A ce niveau de l'Église, ces fenêtres donnaient accès au toit. Il fallait motiver ces jeunes gens à entrer, non ?
Il s’adonna donc à la tâche de détacher quelques tuiles (ce n’est pas comme s’il en restait des masses de toute façon à ce niveau-là) et les lâcha dans le vide. Il en avait prit suffisamment pour que le bruit de la chute ne passe pas inaperçu.
Discrètement, il se re-dirigea vers la fenêtre qui donne sur les visiteurs et les observa.

- Un troisième, vraiment ? Comme on dit : jamais deux sans trois.

Attends, il ne rêvait pas, c’était un cheval ? Oh. C’était ce type alors. Le mec avec son cheval. Il devrait pourtant retenir son nom … Ah, c’était un de ces rares noms qu’on leur demandait de retenir ! Mais pour l’instant, sa tête était plus rempli des personnages du roman qu’il avait lu que de ses obligations de Majordome alors il laissa simplement tomber l’idée de trouver le nom du Noble.

Il n’avait maintenant plus qu’une hâte : voir comment ils allaient entrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche des fantômes ! [Rp : Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la recherche des fantômes ! [PV Tyler]
» Casting Magique ~ à la recherche de la nouvelle star [Ouvert à tous]
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy Deep Dreamers :: Extérieur :: Église-
RUMEURS




Visiblement, un petit malin s'est amusé à détruire l'un des tuyaux de canalisation du bâtiment Dreamers. Ce matin, dans la moitié des chambres du troisième étage, les étudiants ont eut la bonne surprise de ne pas trouver d'eau dans leur douche. Celles de la piscine sont également HS. Il va falloir se débrouiller autrement en attendant que la plomberie soit reparée!
______________


Des rumeurs prétendent que Ludwig von Leuchtenberg aurait été nommé Capitaine du nouveau Club d'Escrime.

______________


Un beau Pur-Sang a rejoint l'Écurie de l'Académie, à qui peut-il bien appartenir?

______________


Une magnifique demoiselle à passé les portes de l'Académie! Il se pourrait même qu'elle soit Capitaine du Club de Danse.

______________


Des rumeurs prétedent que le fantôme d'un ancien élève décédé errerait dans l'ancienne Eglise du parc. Mythe réalité? Oserez vous vérifier?


En savoir plus?